Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Le merveilleux sac de la créatrice Sarah Beydoun de la collection "Sarah's Bag" inspirée de Michel Vaillant.
Un sac de la créatrice Sarah Beydoun « Sarah’s Bag » inspirée par la BD de Michel Vaillant. Cette merveilleuse collection est socialement exemplaire, la fabrication est assurée par des femmes libanaises en détresse. A bag from my friend Sarah Beydoun’s collection « Sarah’s Bag » exclusively made by women in dire distress in Lebanon. When luxury meets a social conscience it makes magic.

linda2

If my head on the chopping block I had to confess who are the designers I really dig, those that truly make me covet their designs seasons after seasons, the list would be as short as the one given by the wonderful Diane Pernet in a recent BoF article.http://businessoffashion.blog.lemonde.fr/2014/03/05/diane-pernet-la-dame-en-noir-et-en-nuances/ Yves Saint Laurent of course, (Ain’t Laurent without Yves) as I decided to work in fashion around 12 after drooling over his designs, the Alaïa of the late 80’s-early 90’s for whom I was so lucky to work, Claude Montana where I spent a few years between Paris and New York, notably his couture period at Lanvin, the brits like McQueen, Boudicca, Christopher Kane or Mary Katrantzou, Dries and of course Chanel for Karl’s corrosive sense of humor that he dispenses so well under the pearls and the constant re-interpretation of the houses famous codes. BUT, If I am honest, the only true fashion « moments » I have had lately where all about ACCESSORIES.

Yang_Du

Si je devais confesser la tête sur le billot quels sont les créateurs que je trouve vraiment intéressant, ceux qui me font vraiment rêver ma liste serait aussi courte que celle de la merveilleuse Diane Pernet dont je viens de lire le profil dans le blog de BoF. http://businessoffashion.blog.lemonde.fr/2014/03/05/diane-pernet-la-dame-en-noir-et-en-nuances/ Yves Saint Laurent pour qui j’ai choisi la mode comme métier à 12 ans, le Alaïa des années 80-début 90 avec qui j’ai commencé à travailler après Berçot. Claude Montana chez qui j’ai enchainé ensuite entre Paris et New York, avec un souvenir ému pour sa période couture chez Lanvin, les anglais comme McQueen, Boudicca ou Christopher Kane que je trouve toujours excitants de saisons en saisons et quelques autres comme Lanvin, Dries ou Mary Katrantzou. Evidemment, Chanel pour l’humour corrosif de Karl sous les perles et ses clins d’oeil aux codes de la maison réinventés chaque saison. Mais, si je réfléchis bien, les seuls moments d’émotion mode récents pour moi sont encore et toujours avec LES ACCESSOIRES.

The new Louis Vuitton by Ghesquiere shot by Juergen Teller.

The new Louis Vuitton by Ghesquiere shot by Juergen Teller.

I am not the only one. Fashion houses invest MILLIONS in marketing to entice the consumers into buying accessories. The real money is always in the smaller ticket items. Nicolas Ghesquière x Louis Vuitton was hailed more for the cute mini-trunks that he introduced with a slew of new potential ‘It-Bags’ than for a collection that one could have easily picked from a local « Salvation Army » rack circa 1976 (to be brutally honest). Then again, Vuitton’s core business is 90% into the Small Leather Goods so it does make sense to concentrate on the money printing machine.

Louis Vuitton FW14 by Juergen Teller

La première collection de Nicolas Ghesquière pour Louis Vuitton fut saluée plus pour sa jolie mini-malle cabine et ses nouvelles propositions au panthéon des It-Bags que pour les vêtements dont chaque look pourraient  sortir de Guérisold circa 1976 (si on est vraiment honnête). Il est estimé que 90% du CA de Vuitton c’est la maroquinerie. Ceci explique celà.
Les campagnes de pubs mode dans les magazines mettent plus souvent en avant les sacs et autres accessoires que les visages des mannequins ou les vêtements. Même chez Hermès qui pourtant n’a rien à prouver pour inciter les clients à pousser la porte pour un sac.

louis vuittonhermes

Louis vuitton par Juergen Teller et la campagne SS14 de Hermès.

Accessories MAKE the look, and even with the ever-expanding circus of the Fashion poseurs that get papped in front of the catwalks, the accessories had the upper-hand.

LV FW14LV

Les accessoires font les tenues. Et même dans le cirque des modeux avides de reconnaissance digitale qui se font photographier devant chaque défilé, ce sont les accessoires qui avaient la vedette.

Vrai ou faux? Des bottes aussi vulgaires avec un sac vendu €8000? Je ne sais pas.
Vrai ou faux? Des bottes aussi vulgaires avec un sac vendu €6000? Je ne sais qu’en penser. Faux or Genuine? Only her banker knows, but with a price tag of €6000 and those cheap boots… I am inclined to wonder….

marques

Marques’ Almeida au LONDONshowROOMS

So, besides looking at the young Chinese fashion crowd that is the main concern of my blog (but not the sole one) I spent Fashion Week concentrating on heads, waist, hands and feet. Proofs in image.

Le grand Fédora de la belle Sophie Trem du blog "The Other Art of Living'
Le grand Fédora de la belle Sophie Trem du blog « The Other Art of Living’. « The Other Art of Living » blogger Sophie Trem’s wonderful Fedora.
Du coup, en dehors des jeunes chinoises qui sont la raison d’être principale (mais pas exclusive) de ce blog, je me suis surtout penchée de près sur les pieds, les cous, les têtes et les mains cette semaine. Preuve en images.

chanel

Jolies derby Chanel sur une acheteuse taiwanaise. – Pretty Chanel derbies on a Taiwanese buyer in Tuileries.

La touche rock n roll ceinture-noeud sur la robe métal chez Jean Colonna.
La touche rock n roll ceinture-noeud sur la robe métal chez Jean Colonna.
The Rock N Roll attitude of a great knotted belt at Jean Colonna.
Et le rideau devint turban sur une jeune modeuse devant le Palais de Chaillot
‘Et le rideau devint turban’ sur une jolie modeuse devant le Palais de Chaillot

« Is it a table cloth? A curtain? NO! It’s a turban silly! » as spotted on a fashionista outside of Chaillot’s Hackermann show.

IMG_6952

Des merveilleuses boucles d’oreilles/Serre tête au Showroom Plan8 –  Amazing headband/earrings at Plan 8 Showroom

lulu_frost

Le faux-vintage glamour de Lulu Frost au Tranoï. Faux-Vintage, real Glamour at Lulu Frost in Tranoï.

red_velvet

Les jolis escarpins de velours rouge d’une Fashionista Hongkongaise. Pretty red velvet pumps on a HK editor.

YSL-Monia

Le YSL de la belle Monia croisée rue du Mail. Beautiful Monia YSL Bag, chance encounter Rue du Mail. 

La collection Linda Farrow au Tranoï.
La collection Linda Farrow au Tranoï.

chanel

Closeup

Showroom Plan 8hats

Les chapeaux en feutre de laine du créateur chinois Yang Li.

heels

Les drôles de souliers de l’éditrice chinoise Krystal Gao.

earring

Louboutin_heels

Des Louboutins en liberté au défilé de Shiatzi Chen. Louboutin Parade at Shiatzi Chen.

lv

Le sac Disco-boule de Louis Vuitton porté par la It-Girl Chinoise Yaqish au défilé de Masha Ma. LV Disco ball as worn by Chinese It-girl Yaqish.

Liu_pinkFlamingo

Les sublimes pantoufles de velours MOHCYN de la top-modèle Liu Wen.The lovely MOHCYN slippers worn by Liu Wen in Paris. 

bunny

Le petit Lapin sac de Christopher Raeburn au LONDONshowROOMS

Le sac des Fantômettes Ninjas de
Le sac des Fantômettes Ninjas de la créatrice anglaise Claire Barrow. The masked ninjas of British designer Claire Bow.

Lulu

Un petit sac Pop-Art de Lulu Guinness au salon Première Classe. A Pop-Art hommage by Lulu Guinness.

chignon

Un joli chignon sur une mannequin chinoise sortant du défilé de Issey Miyake.

piers_atkinson

Un bibi « Golden 747 » du créateur anglais Piers Atkinson. Piers Atkinson « Golden 747′ fascinator at LONDONshowROOMS.

LOVE

Une  minaudiere « Légo » de la créatrice brésilienne Mariasole Cecchi pour sa collection « Les Petits Joueurs ». The happy clutch from Brazilian designer Mariasole Cecchi « Les Petits Joueurs »

IMG_6959

White_heels

Une jolie acheteuse japonaise perchée sur les escarpins de Marilyn. Lovely but painful looking « Marilyn » pumps on a Japanese buyer

SARAHSBAG-9

Le vieux Beyrouth imprimé sur un sac de « Sarah’s Bag » –  Beyrut circa 1960 printed on Sarah’s Bag.

IMG_6705

Jeu de dentelles au défilé Haider Ackermann. All about the Lace at Haider Hackermann.

piers

IMG_6710

Sacs de Lulu Guinness.

SarahsEYE

Sarah’s Bag « Eye see you »

YangDu_bags

Les ludiques sacs de cuirs andalous cultes en Chine de la créatrice chinoise Yang Du. The  super cute It-bags from Chinese designer Yang Du.

L'écusson chic de Opening Ceremony
L’écusson chic de Opening Ceremony sur la manche de l’acheteuse des Galeries Lafayette Beijing. The chic Opening Ceremony tag on a teddy’s sleeve.

Louboutin

Louboutin en conférence. Blue_Heels

In the end, the ONLY accessory I truly covet is this one… Would be perfect for my house… Perhaps a bit too tempting for the postman? — Nah… I need this. NEED. Au final, le seul accessoire VRAIMENT convoité serait celui-ci... Maison Sucré Maison
Au final, le seul accessoire VRAIMENT convoité serait celui-ci… « Maison Sucré Maison »

A bientôt

b.

La version française de ce blog est publiée sur fearlessinbeijing.blog.lemonde.fr

中文版登在space.vogue.com.cn /http://space.vogue.com.cn/home.php?mod=space&uid=534326&do=blog&id=379151