Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

About 10 days ago China was welcoming Obama and various international officials for the APEC summit. Beijingers ironically coined a new color « Apec Blue » or APEC 蓝 in honor of our newfound blue skies. Factories were politely asked to give their workers a break and close down, schools were shut as well and daily half the cars were removed off the road. It was lovely.

CCTV in today's fog. This is the view from below the building!

CCTV in today’s fog. This is the view from below the building today at 3pm.

Il y a une dizaine de jours la Chine accueillait Obama et des sommités internationales pour l’APEC (Asia-Pacific Economic Cooperation) et les pékinois baptisaient avec une pointe d’ironie le ciel bleu ensoleillé de la capitale « Apec Blue » – APEC 蓝. Les usines proches de la ville avaient été priées de se mettre en vacances, les écoles fermées et les voitures sévèrement restreintes un jour sur deux aux numéros pairs ou impairs. Le résultat était un air vif et un ciel bleu dur qui donna à la ville un charme rare et éphémère.

TianAnMen

Du Yang depuis la terrasse du Capital M le 10 novembre 2014.

Of course, it did not last. Evidement celà n’a pas duré.

Vue du Palais d'Été le 9 novembre 2014.

Vue du Palais d’Été le 9 novembre 2014. A view from the Summer Palace on Nov.9th 2014.

Beijingers live with pollution. Toxic air cannot prevent us from going out and about, send kids to school or party because it is a part of the way of life. Chinese and expats follow with limited interest the debates when Paris or London temporarely engulfed in a bout of pollution become world news. What would be a national scandal in England or France is barely noticeable here. Since we cannot prevent the « Grey Wolf » from covering the city, we don’t see the point of complaining (too much) about it.

APEC 蓝

Les pékinois vivent avec la pollution. Les gaz toxiques qui empestent l’air de Pékin quotidiennement font partie de la vie courante. Les chinois et les expats suivent avec un intérêt limité les protestations de Londres ou Paris lorsque les taux de pollution montent et que la population et la presse s’insurgent. Ce qui serait un scandale en Europe est une journée « normale » à Pékin.  Ils sont résignés à défaut de pouvoir agir contre « le Loup Gris » qui enveloppe la ville la plupart des jours.

Taikooli désert ce matin. Le ciel blanc dur trahit une pollution intense.

Taikooli désert ce matin. Le ciel blanc dur traduit une pollution intense.

Beijing people know by heart terms that are unknown in Europe and their meanings in day to day life: AQI=Air Quality Index. AQI 50 is beautiful, we can open windows, send the kids out or plan a picnic. AQI 200 is starting to get ugly but not enough to cancel a children marathon last month at AQI 201. To compare when Paris recently hit briefly 185, it became the lead topic worldwide on CNN, Reuters and BBC.

A photo from Reuters from March 14th 2014.

A photo from Reuters on May 13th 2014.

Pékin connait par coeur des termes inconnus en France et leurs significations dans la vie active: AQI – Air Quality Index. AQI 50  c’est un grand beau, on peut ouvrir les fenêtres, envoyer les enfants courir dehors ou organiser un pic-nic. AQI 200, c’est à dire exponentiellement quatre fois plus pollué que ‘normal’ c’est plus gênant mais récemment le marathon de l’école n’a pas été annulé à 201. Par comparaison, lorsque Paris avait brièvement atteint 185 la nouvelle avait fait le tour du monde.

Ce matin dans Taikooli

Ce matin dans Taikooli –  This morning in Taikooli.

To complicate matters further, the AQI changes hourly and the official one from the Chinese government is usually optimistic and measured by the 5th ring, so well outside of the city ‘normal’ perimeter. Beijingers have long learned to rely on the more accurate reading from the US embassy whose captors are on top of the embassy right in Chaoyang’s center. Beijingers and expats alike check from their smartphone the situation and usually trust ‘more’ the US readings. But recently these have been censored. One day, the app ‘Air Quality China’ simply said « Due to censorship the US embassy reading is no longer available’ and that was that.

I wondered if I could still get some accurate reading so I installed a VPN on my phone and searched the appstore for another app.

view

Mais en ce moment, il y a un nouveau facteur qui vient compliquer encore plus la vie. Les taux d’air changent d’heure en heure et le AQI officiel du gouvernement chinois est souvent optimiste puisque ses capteurs sont basés au delà du cinquième périphérique de la ville.  Les pékinois et les expats ont donc l’habitude de lire les taux officiels avec un grain de sel et sur les smartphones ils se fient plutôt aux AQI de l’ambassade américaine dont les capteurs sont situés sur le toit de l’ambassade en plein centre ville. évidement ceux-ci sont toujours plus élevés. L’application populaire « Air Quality China » donnait jusqu’à peu les deux taux et ce sont sur eux que les écoles se basaient pour maintenir ou annuler les évènements. Mais depuis APEC, le taux américain est censuré. Air Quality China a affiché une phrase laconique  » La lecture de l’ambassade américaine est maintenant censurée » avant de donner uniquement le taux ‘officiel’. Evidement, un coup d’oeil dehors suffit pour évaluer la situation mais je me suis demandé si il existait encore un moyen de connaître le ‘vrai’ taux. Avec un VPN*(Virtual Private Network) et une visite dans l’Appstore, j’ai trouvé une autre app qui donne encore le taux ‘censuré’ des américains.

Screen Shot 2014-11-29 at 12.44.35 Screen Shot 2014-11-29 at 18.09.14

And so we are in this absurd situation with two different readings, evolving with a different curb. When one recommends protection, the other strongly advises to stay indoors. ‘Hazardous » « beyond index » « Severely polluted » What fun!

Et celà donne actuellement une situation ubuesque où au même moment un taux est jugé polué mais acceptable alors qu’un autre app nous informe que l’air est ‘dangereux’.

hazardous

Breathe. Don’t breathe.

Mes enfants ce matin en chemin vers l'école.

Mes enfants ce matin en chemin vers l’école. My kids on the way to school this morning.

Respirez. Ne respirez plus.

Screen Shot 2014-11-29 at 14.12.13

Of course, to know what’s going on, all you have to do is look, breathe or walk around. Evidement, pour savoir ce qui se passe, il suffit de respirer.

Pollution-2

Cough cough!

pollution en chine

Nous vivons une époque formidable.

A bientôt

b.

Screen Shot 2014-11-29 at 14.11.57

FOLLOW ME ON INSTAGRAM: BENEDICTEBEIJING