Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , ,

Kids are back in school, sun is shining, all is right in the world and there are pretty girls in the streets of Beijing. Not everywhere, naturally but still… And most are happy to pose and smile for my camera, which is lovely.

One drawback though is that I have been concentrating on launching a semi-version of FIB on Sina.Weibo (China’s answer to both Twitter and Facebook, 300 millions users registered, 100 millions messages daily as of February 2012) and as Sina.Weibo’s name clearly indicates it is exclusively in Chinese! And Chinese as I am finding out every day the hard way is not a Latin language, so I am a bit out of my depth on that one and struggling to make it work. But I feel it is important for the girls kind enough to gracefully pose for me to see what I am up to with their image. For those in China, and with a weibo account, find me at : weibo.com/gabriellebeijing or gabrielle-in-北京 (exactly like that). So far, I have 5 fans. My goal: 6 millions. For starters.

http://www.weibo.com/gabriellebeijing/profile?leftnav=1&wvr=3.6&mod=personinfo

But fear not, I am still hard at work on preparing my next files and presenting some cool and not so cool fashion oddities from the Red Empire.

SO without further ado, here are some Belle du Jour from the last few days.

Thank you

Stay tuned

Gabrielle

I loved the contrast between the oversized leopard blouson (not easy to carry) with mini skirt and the studded flats. Edgy, a touch over-the-top, as she was friendly, tall, and thin she carried it all with style. Kudos.

J’ai aimé le contraste entre le blouson panthere oversized, avec la mini mini, les chaussures plates « pantoufles » mais cloutées. Pas un look facile, mais ultra mince, gracieuse, souriante et fine elle s’en tirait tres bien. Bravo.

Des nouvelles de Chine.

Les enfants sont de retour sur les bancs de l’école, le soleil au beau fixe apres quelques jours d’une pollution si épaisse que l’on pouvait la mâcher,  et je suis à nouveau partie à la chasse aux papillons de jour, belles et rares dans les rues de Pékin. Si d’aventure j’en trouve une, elle est généralement charmante et accepte de bon coeur de poser pour moi. Tout est bien. Je suis particulierement occupée en ce moment par le lancement d’une version remaniée en chinois de mon blog sur Sina.weibo. Sina.weibo comme son nom l’indique est la réponse chinoise combinée de Twitter et Facebook, avec environ 300 millions d’internautes enregistrés en Chine, et 100 millions de messages quotidiens LE leader, présent sur tous les smartphones. Evidement comme le nom l’indique, je dois écrire en chinois, et comme je l’ai découvert avec difficultés il s’avere que le chinois n’est pas une langue latine. Bref je galere. Mais cela part bien. En quelques jours j’ai récupéré 5 nouveaux « fans ». But final: 6 millions. Je tiens le bon bout.

http://www.weibo.com/gabriellebeijing/profile?leftnav=1&wvr=3.6&mod=personinfo

Mais je ne perd pas de vue FIB et prépare en ce moment des reportages sur des sujets divers et variés de la mode en Chine, ne craignez rien… Voila de quoi préparer une jolie rentrée. En attendant, voici ma moisson récente des Belles de Jour.
A bientôt,

Gabrielle

Super young and fresh, glowing skin and the edgy teal blue rubber Furla bag. Odd choice in the country of the « off the truck » Vuitton etc… and very cool

Jeune, et la peau radieuse, quasiment sans maquillage, ce qui est plutôt malin dans la chaleur moîte de Pékin, elle portait un sac inhabituel dans la marée de Vuitton douteux: le Furla en caoutchouc bleu electrique. Un choix audacieux et payant. Elle était charmante.

Sunglasses Chloe, bag Gucci, shoes Valentino. All these branded accessories offset by the cutest black cotton/lace- She proudly told me that her dress was « cheap ». I beg to differ, it was elegant.

Lunettes de soleil Chloe, sac en cuir Gucci, escarpins cloutés Valentino. Cette pluie d’accessoires de luxe était adoucie par une charmante petite robe en coton et guipure noire. Elle m’expliqua que sa robe était pas chere, je l’ai corrigée, elle était parfaite pour équilibrer les accessoires un peu ‘ too much’.

The Bottega Veneta oversized bag was nice with the cotton t.shirt ensemble she had going on. It was simple but worked on that hot summer day. And I loved her shoes.

Le sac Bottega Veneta était une jolie addition à sa tenue, plutot simple et legere, idéale pour la chaleur d’été de ce jour. J’ai aussi adoré les chaussures.

The odd mix of this denim short, the silk chiffon blouse and the « Chanel » tweed top was interesting enough to stop me in my tracks. It is not the best ever, but definitely interesting.

Le mélange insolite du short en jeans blanc, de la chemise en mousseline de soie qui dépasse et de la veste pseudo « Chanel » en tweed (par 34*C) était intéressant. Pas forcément ultra glam’ mais suffisament intéressant pour lui demander de poser.

Blazer + short + printed t-shirt + Gucci bag + sandals, all in sand colors. Not bad.

Blazer creme, sac Gucci, sandales, t-shirt imprimé. Pas mal.

Tattoos are a big transgression on China, she wore hers with gusto, like a stylish top. I loved her Yakuza arms, (she had some « Jesus » on the other one) and the contrast with her Celine lady-like purse. She had the face of an angel which was yet another one of her lovely paradox.

Les tatouages sont assez mal vu en Chine. Elle portait les siens comme des vêtements de luxe, j’ai adoré son bras de yakuza, (JC sur l’autre…) et surtout le contraste avec son sac Celine « Jolie Madame ». Elle avait un visage pur ce qui lui rajoutait encore  du charme à cette jolie énigme.

Yowza! did not expect the « décolleté » to come out so prominently from such a simple, lovely dress. Loved the chocolate/black combo, was then surprised by the heavy makeup, but it worked. I also loved the simplicity of the flip flops and the red toes.

Wowww! On s’attend rarement en Chine a voir autand de monde refusé au balcon. Elle m’avait attiré l’oeil par le simple mais efficace contraste du chocolat/noir, ensuite les yeux charbonneux fonctionnait sur elle, et puis… ce décolleté proprement « Liz Taylorien »! Surprenante!

Pretty girl. Ugly dress, (and the borderline camel toe… with A DRESS!)  Ok jacket, and the worst idea to kill off the Martin Margiela Maison sheer boots: brown printed stockings. When bad clothes happen to good people.

Jolie fille, stylisme tragique: la robe en maille rose est immonde, la veste en jean ne mange pas de pain mais n’ajoute rien non plus.

Quand aux bottines Martin Margiela Maison transparentes avec le collant marron texturé…

Un CRIME! (n’est-ce pas Lily?)

 

a bientôt

Gabrielle