Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

Sometimes, it is not really a trend, more an obvious sight that stops me in my tracks.

IMG_0106

Like this girl in Sanlitun chatting on the phone, with that coat.

  1. IMG_0110 - Version 21. Pointy ears? checked
  2. 2. Round tail? checked
  3. Fluffy feet? checked
  4. Pink diamanté claws? checked
  5. Looking like an cute idiot albeit with a cool Chanel 2.55? Priceless 

China is today the world’s largest fur producer. The Winning combination of lack of animal rights laws, control at factory levels and a central government otherwise engaged and ready to turn both blind eyes to any currency making enterprises make for a particularly lucrative production of local affordable furs. Naturally mink, sable, chinchilla and other high-end luxury furs are produced mainly in Scandinavia and Russia still but the bulk of anorak trims and other fur trinkets come from China. Every year millions of rabbits, foxes and some special dog that looks like possum are killed for their fur in China.

So it is with glee that I noticed a new trend emerging from all part of the city in these last few weeks of biting cold. Faux Furs are flying everywhere… and they are awesome. Affordable, versatile, light and warm. What is there not to love?

IMG_0105

La fausse fourrure, pratique, légère, plus drôle et furieusement tendance, ne doit cependant pas être trop décalée. Ce n’est pas toujours une grande réussite.  Je ne suis pas totalement, convaincue par ce manteau trop régressif à mon goût. IMG_0106

Then this Belle du Jour:

IMG_0151

Belle du Jour, I loved her colored fingers on the true chinese girls dream… Her Chanel

La Chine est le plus gros producteur mondial de fourrure. La combinaison ‘gagnante’ du manque de contrôles sérieux des producteurs, des lois inexistantes en matière de protection des animaux et autres priorités gouvernementales font qu’aujourd’hui la Chine fournit des millions de peaux de tout poils à l’industrie de la fourrure et à des prix défiants toute concurrence. Si les visons ou chinchillas destinés à la Haute Fourrure des créateurs mondiaux sont encore élevés entre la Russie et la Scandinavie, le plus gros des fourrures standards trouvées sur les capuches des anoraks du monde entier, en accessoires et autres petites pieces, vient d’ici.

IMG_0149

True or fake, Chanel continues to dominate the land in terms of bags.

Mais localement le vent pourrait bien être est en train de tourner en faveur d’autres poils aussi chauds, aussi doux et plus créatifs ainsi et c’est tant mieux, moins violents pour les chiens et les renards.  En bonus, la fausse fourrure est forcément plus douce pour les portefeuilles.

Le maquillage vert vif, les Docs lacées, une allure punk, féminisée par les longs cheveux.

IMG_0162

A Pékin, en ces dernières semaines de grand froid, la fausse fourrure est partout. De plus en plus de filles, semblent choisir la versatilité et le confort moderne des fausses fourrures contre la ringardise affirmée des visons. Ce n’est pas encore une révolution mais c’est déjà une grosse tendance.

IMG_0160 IMG_0157

Pas encore forcément une bonne nouvelle pour les quelques millions de chiens, lapins et  renards encore en attente de ‘transformation’ dans les usines du pays, mais cela pourrait changer.

Elle, par contre, c’est la VRAIE consommatrice chinoise.  La bouée de sauvetage de l’industrie de la Mode qui gémit depuis la crise en Europe et aux Etats-Unis, qui saturée au Japon a pris une grande baffe avec Fukushima. Cette jeune femme, en plein shopping et couverte de marques de luxe fait rêver les CEO des grandes marques. De LVMH, PPR ou encore Richemont ils lui font tous les yeux doux. Elle est riche, jeune, plutôt mince, et claque. Elle ne porte que des griffes, voyage, s’informe et ne vit que pour l’instant présent. Elle commence à connaitre les nouvelles marques et recherche en permanence la nouveauté, l’exclusivité. Courtisée de tous, elle est invitée régulièrement à des fêtes somptueuses oú les marques rivalisent d’ingénuité pour l’inciter à acheter. Toutes les grands groupes rêvent de la séduire et  de puiser dans le puits sans fond qu’est sa ligne de crédit bancaire.

Qu’elle ai choisie ce manteau de « Surface to Air” au lieu d’une fourrure jugée souvent plus luxe?

Une vraie nouveauté.

IMG_0133

Les seuls serpents que je tolerent… Brrr…

IMG_0131

The only place I can tolerate snakes…. brrr… Cesare Pacciotti

IMG_0140 - Version 2

She did have something quilted. Yup… CC still rules.

A bientot

Gabrielle

Sitôt sortie de Lanvin, elle se dirigeait vers ‘Beijing Street Market’, le pendant pékinois du temple Londonien de l’avant-garde Japonaise et internationale ‘Dover Street Market’.

A bientôt.

walk2

 

 

 

 

 

 

 

http://www.fearlessinbeijing.blog.lemonde.fr for the French version.